Le Loup du sanatorium

Le Loup du sanatorium[Read] ➲ Le Loup du sanatorium ➺ Mathieu Fortin – Oaklandjobs.co.uk Un village perdu dans les bois de la Haute MauricieUn vieil hôpital abandonnéUn groupe d’amis en uête d’adrénalineParmi ceux ci se trouve Adrien détenteur d’un talent autant don ue malédic Un village perdu dans les bois de la Haute MauricieUn vieil hôpital abandonnéUn groupe d’amis en uête d’adrénalineParmi ceux ci se trouve Adrien détenteur d’un talent autant don ue malédictionIl est déjà allé au sanatoriumIl sait ce ui s’y cacheOsera t il affronter ses Le Loup MOBI :¼ peurs vaincre ses craintesCombattra t il Le Loup du sanatorium. En vieillissant je deviens plus aventurière dans mes choix de lecture Mais la fantaisie c'est un style ue je n'explore pas souvent Alors rien de mieux u'un court roman pour y goûter de temps en temps Peut être ue je finirai par en lire plus souvent Adrien et uatre de ses copains décident d'aller passer la nuit au sanatorium désaffecté du village de St Édouard Une bien mauvaise idée car le sanatorium n'est pas vraiment abandonné Le roman commence sur les chapeaux de roues et l’auteur a le pied sur l’accélérateur tout du long C’est de la mécaniue réglée au uart de tour C’est brutal violent sanglant punché et impossible à mettre de côté une fois commencéeLe loup du sanatorium est un roman d’horreur ui s’adresse aux ados Il faut donc l’aborder dans cette perspective Mais reste ue ce lecteur ci – dont l’adolescence est un lointain souvenir – y a pris un plaisir u’il ne renie pas c’est uand même chic de parler de soi à la troisième personne j’y prends goûtLa fin est assez conventionnelle avec le bien triomphant du mal encore ue ce ne soit pas aussi simple l’auteur nous réservant une surprise La chute en forme d'épilogue m'a jeté sur le cul absolument Ça se termine sur une très jolie ambiguïté voulue par l’auteur ui jette une lumière sombre sur l’histoire ui vient après le roman et dont on aimerait en savoir plusLe seule bémol ue j'émets c'est la manière un peu tarabiscotée avec lauelle l’histoire est racontée Les uelues lignes temporelles parallèles ont fait faire de la surchauffe à mes deux neurones encore actifs et les démarcations auraient gagné à être plus franches par moment C’est mineur pourtant une fois le roman terminé j'ai dû réfléchir à ce ue je venais de lire afin d’en trouver la logiue temporelle À la décharge de l'auteur il faut admettre ue cette structure en parallèle lui permet de dynamiser le récit d'une manière saisissante Pas de temps mort pas même de ralentissement; l’engin est lancé et il fonce à vitesse grand V Un petit livre comme ça c'est pratiue uand on a envie de lire une histoire au complet dans un court laps de temps notamment dans un trajet d'autobus ui n'encombre ni le sac ni les mains on peut penser à se procurer un roman court comme celui là Et si en plus le scénario est original inventif bien amené avec une fin enlevante alors là vous avez touché le jackpotSérieusement le Loup du Sanatorium de Mathieu Fortin constitue ma première exploration littéraire dans le domaine de la lycanthropie J'ai retrouvé l'essentiel de l'idée ue je m'en faisais sans pour autant tomber dans le cliché Un point positif ici pour l'oeuvre La construction du scénario m'a aussi rassasié On met en contexte tout au long de l'histoire et on nous envoie un «punch» bien fait et surprenant Chapeau pour la fin Le style le vocabulaire et la structure des phrases est propres facilement lisibles travaillés et sensiblement bienMon seul bémol demeure dans l'élaboration de l'histoire ue j'ai trouvé un peu longue Je comprend facilement u'il était important de mettre en contexte le lecteur mais j'aurais aimé avoir une autre scène comme celle du début bourré d'action Dans le fond j'aurai aimé dévorer le loup en une bouchée mais j'ai dû me résigner à deux Mais ce u'il est mignon ce petit roman d'épouvante Brève et directe cette histoire de loup garou de 72 petites pages rappelle les histoires classiues de lycanthropes C'est en fait une histoire tellement classiue ue ça en fait une bête plutôt rare Plusieurs petits ajouts à la mythologie du loup garou ajoutent une valeur ajoutée à l'histoire ui est tissée très serrée Les scènes de combat entre les créatures sont sanglantes et cinématiues ce ui fait la force de ce roman Cependant j'aurais apprécié plus de profondeur dans les dialogues et l'introspection du narrateur Certains personnages meurent alors ue je n'ai pas eu le temps de m'attacher à eux ce ui est plutôt triste car un roman d'horreur dans leuel on ne s'attache pas aux personnages peu difficilement atteindre son plein potentiel Au final Le loup du sanatorium ne révolutionne pas le genre mais procure uand même une belle petite heure d'horreur lycanthropiueOriginalement publié sur wwwfredericraymondcom le 23 mai 2009