Parfois on tombe

Parfois on tombe[EPUB] ✼ Parfois on tombe By Solène Bakowski – Oaklandjobs.co.uk Gris Plomb Glace Je suis là seule au milieu d'une rue ue je ne reconnais plus Immobile Le coeur en vrac Je les observe tous tandis u'ils passent à ma hauteur Vite Très vite uelue chose s'est brisé Gris Plomb Glace Je suis là seule au milieu d'une rue ue je ne reconnais plus Immobile Le coeur en vrac Je Parfois on ePUB ✓ les observe tous tandis u'ils passent à ma hauteur Vite Très vite uelue chose s'est brisé Impression d'être d'ailleurs de ne plus être une des leurs Eux en couleurs et moi en noir et blanc Ou le contraire Le ciel de toute façon vient de me tomber sur la tête là comme ça l'air de rien dans la rue Mouffetard en plein après midi Je sais maintenant ue mon appartement est vide ue personne ne m'y attend ue je vais être seule Je réalise à l'instant même ue cette fois ça y est c'est pour de bon tout est fini ue je ne pourrai rien y faire Plus de mari plus d'enfant plus d'amour plus de vie plus rien Moi moi et moi seule mon envie de crever sur le dos et ma voisine ui marche en talons au dessus de ma tête Comment survit on à çaComment peut on continuer à respirer à bouffer à marcher à voir à entendre après çaComment je vais faireComment ne pas mourirComment ne plus vivreUn roman poignant au style percutant où s’expriment tristesse et colère Et puis au bout du chemin l’espoir Parfois il faut tomber pour mieux se relever Ce livre montre jusu’où peut aller une personne ui semble sans problèmes lorsu’elle se sent surmenée dépassée par les évènements du uotidien et déconnectée de ses proches Dans un monde ui n’a jamais été aussi stressant et individualiste où il semble de plus en plus difficile de trouver un sens à nos vies l’histoire de Sarah pourrait être celle de chacun de nous. Dès les premières pages son style enveloppe l'âme avec une grâce ue l'on connait plutôt aux auteurs asiatiues En lisant Un sac et Chaînes j'essayais de saisir ce ui me plaisait tant dans cette plume En ayant enfin accès au premier roman de Solène Bakowski la raison en devient évidente elle y déploie ce ue j'aime chez Kazuo Ishiguro ou Murakami Ryu cette faculté de parler de ce u'il y a de plus dur dans la condition humaine avec subtilité douceur parfois D'infiltrer de la poésie dans la douleur sans fioriture inutile de l'émotion dans sa forme la plus pure distillée Il y a beaucoup de ualités dans ce premier foret et il serait sûrement trop long de les citer ici Mais une des raisons ui feront recommander Parfois on tombe est la facilité de l'auteure pour transporter son lecteur dans des villes personnages nul besoin d'aller aux antipodes pour accompagner Sarah dans ce voyage initiatiue Le début est accrocheur mais la suite n'est malheureusement pas à la hauteur Beaucoup de répétitions l'impression de piétiner dans l'histoire les errements géographiues et psychologiues de l'héroïne finissent par nous fatiguer Personnellement j'avais juste envie d'en finir car je n'aime pas laisser un livre inachevé Mais j'ai mis 4 jours à lire 200 pages c'est dire si l'exercice a été laborieux